18 juin 2008

Le réservoir, part 2

J'en ai fini avec le transfert des photos de mon ancien PC vers le nouveau, je vais enfin pouvoir vous faire profiter de l'avancée des travaux.

Comme je le disais dans la part 1 de la remise en état de mon réservoir, j'ai modifié mon réservoir dans l'optique d'installer plus tard un système d'injection. Il s'agit donc d'un bol anti-déjaugage et d'un tube de retour, dans le même style que ce qui équipe d'origine les réservoirs des type3 injection (photo ci-dessous):

DSC03571

Et voilà mon montage.

DSC03624
DSC03626
DSC03628
DSC03630

Petite vérification pour voir s'il n'y a pas d'interférence avec la jauge à essence, c'est OK

DSC03546
DSC03619

Je l'ai ensuite envoyé chez mon sableur pour sablage et shoopage en règle (ci-dessous, c'est la photo d'un autre réservoir de type 3 mais le mien était absolument identique)

DSC03659

J'ai ensuite passé une couche de résine Restom spéciale réservoir, au pinceau et en prenant soin de laisser une bande de 2-3 cms au niveau de la future soudure.

DSC03747
DSC03746

Prochaine étape, la soudure.

Thierry

19:58 Écrit par Tagada dans Le réservoir | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : type 3, notchback, reservoir

02 mai 2008

Le réservoir, part 1

En attendant de récupérer un peu de place dans le garage, je me suis occupé de la réparation et de la modification de mon réservoir.

DSC03531
DSC03532

Lorsque je remet en état un réservoir de VW, je procède toujours de la même façon, j'ouvre le réservoir en deux. D'origine, les deux demi-réservoirs sont souder par une machine qui utilise le même principe que la soudure par points, sauf que ce sont 2 galets qui se déplacent sur tout le tour du réservoir (pour info, la jupe AR des Type 3 est aussi soudé à la caisse par ce type de soudure, tout au moins en partie).

Pour ouvrir le réservoir, je coupe donc juste derrière cette soudure avec des disques très fins (à la Dremel) en prenant soin de ne couper qu'un seul des 2 demi-réservoirs (celui du fond, pour que la soudure soit invisible une fois en place).  

DSC03537

Au bout d'une grosse heure de travail, c'est terminé.

DSC03538
DSC03539

 

Attention : avant de couper, assurez-vous que le réservoir soit bien dégazé. S'il reste des vapeurs d'essence, le risque d'explosion est réel.

Malgré ce qu'il m'avait semblé en regardant par le trou de la jauge à essence, mon réservoir n'est finalement pas si rouillé que ça.

Dans l'hypothèse de passer un jour à l'injection, je vais donc installer, à l'intérieur du réservoir, un système d'anti-déjaugeage du même style que VW avait installé dans les réservoirs de Type 3 injection. Mais ce sera pour le prochain épisode ...

@+ 

15:47 Écrit par Tagada dans Le réservoir | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vw, reservoir, type 3